le grimoire d'Hastrel

20 octobre 2010

Fini!

Mon nouveau blog est encore en travaux, mais je préfère vous y envoyer tout de suite. Je referme le Grimoire d'Hastrel qui m'a toujours fait l'effet d'une chose hybride incontrôlable, et que je n'ai jamais réussi à alimenter à ma convenance. Je vous donne donc rendez-vous ici :
http://sigridrenaud.canalblog.com/
Merci à tous pour vos visites, avec ou sans commentaires; j'espère vous revoir vite dans mon nouveau repaire virtuel! Et qui sait, rencontrer certains d'entre vous "en vrai" à Namur demain ou ce week-end?
@ +
Sig

Posté par Sigrid Renaud à 09:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]


08 octobre 2010

Salon du livre jeunesse de Namur 2010

Maintenant que j'ai reçu toutes les infos dont j'avais besoin (sauf peut-être la principale: à quelle heure vais-je manger le jeudi???) voici les détails de mon expédition namuroise le 21/10 et les 23-24/10.
Donc le jeudi: j'ai 4 rencontres de classes, prévues à 10h, 12h, 14h et 15h. Ça devrait durer une heure à chaque fois, et il y aura minimum deux classes (voire davantage) par rencontre. Je suis curieuse de voir ce que ça va donner...
Et puis le week-end, sauf grève des trains, je serai en dédicace sur le stand de Gallimard jeunesse. Il y aura aussi Romuald, l'auteur des Pyjamasques (il signe Romuald, donc je suppose que je peux l'appeler par ce prénom...) Je devrais arriver le samedi matin et repartir le dimanche soir. Et je pense essayer de localiser rapidement les toilettes pour pouvoir rendre service aux gens qui me prendront pour une hôtesse du stand (après tout, pourquoi pas?) :o)
Voilà pour Namur.
Ensuite, il y aura Tournai la Page. Mais j'ai encore un peu de temps pour me renseigner...
@+
Sig

Posté par Sigrid Renaud à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2010

Et maintenant, je parle :o)

Cet été, je suis allée à Rennes. J'en ai profité pour faire du tourisme et savourer la gastronomie locale (j'aurais eu tort de me priver!) mais surtout, j'avais rendez-vous à la radio RCF Alpha Rennes pour une interview à propos de mes romans, Douze heures dans la vie d'un troll en tête. L'animateur, Arnaud Wassmer, est vraiment très sympa et c'était un vrai plaisir que de converser avec lui, du coup on n'entend pas trop que je me desséchais de stress sur ma chaise... (je n'avais pas bu assez de cidre pour noyer mon appréhension dans l'alcool!) :o) L'émission est passée le 2 septembre et est maintenant disponible sur Internet, je la poste donc ici:

http://www.rcf.fr/IMG/mp3/0003d3fe.mp3

Mes prochains rendez-vous: le salon du livre jeunesse de Namur, entre le 21 et le 24 octobre, et le salon du livre de Tournai, les 13 et 14 novembre. Dès que j'aurai davantage de précisions, je détaillerai tout ça...
Bonne rentrée!
@ +
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2010

J'ai une nouvelle tablette graphique...

21_07_2010

... alors, je gribouille un peu. Ça me change des Vikings.

@+
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2010

Eté studieux

Quand je ne suis pas au volant du Bibliobus ou dans les couloirs de quelque administration labyrinthique, j'écris un roman historique. Oui, historique, comme ce que j'avais juré de ne pas refaire parce que c'était trop difficile. "Souvent femme varie..." etc. :o) Eh bien, je vais devoir le terminer cet été, car je me suis engagée à le remettre en septembre et ce serait dommage de prendre du retard dessus! J'ai choisi moi-même la date de remise, donc je ne vais pas me plaindre non plus. Un petit peu de pression et d'urgence, ça m'aide toujours à avancer dans mon boulot...

Me voilà donc embarquée pour deux mois de voyages dans le temps, entre la bibliothèque et le 10e siècle! J'ai tout de même hâte de voir le résultat. Sans compter qu'en guise de récréation, je bûche sur la suite de mes Douze heures dans la vie d'un troll... et puis je dois aussi trouver du temps à consacrer à ma petite famille... faudrait peut-être que je songe à ajouter une demi-douzaine d'heures à mes journées!!!

Et au mois d'août, je suis invitée à Rennes pour passer à la radio! Snæffel Snæffelsson, le troll horloger, sur les ondes bretonnes, ça promet d'être intéressant (et puis vive la gastronomie locale aussi, hein ^^) 

Voilà pour les nouvelles du bord...

@+
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 21:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 juin 2010

Une expédition en Labyrinthie

Décor: le bâtiment le plus... euh... le moins attrayant de cette ville. A la sortie de l'ascenseur, il y a deux couloirs: celui pour les gens au nom en A-K (on va l'appeler couloir 1) et celui pour les gens au nom en L-Z (couloir 2). Bien sûr, dans ces couloirs, il y a aussi des portes piégées qui donnent sur des salles de réunions ou des bureaux farouchement défendus par leurs habitants.

Bon. Naïvement, je me dis que mon nom commence par un R... donc, je vais dans le couloir 2, qui est absolument désert (quelle chance, puisque le couloir 1 est bondé!) Je frappe à la porte indiquée "accueil" par trois pancartes successives. Eh bien, raté, c'était une porte piégée. Celle d'à côté s'ouvre sans que j'aie rien demandé et on me prie d'aller "toquer à toutes les portes par-là jusqu'à ce que je tombe sur un bureau disponible, parce que vous comprenez, il n'y a personne dans le couloir et ils ne savent pas si quelqu'un attend son tour." Là je me dis que ces "ils" pourraient faire un effort et soulager la file du couloir 1. Mais bon... je vais suivre le conseil du monsieur et toquer à toutes les portes... après tout on n'a pas tous les jours l'occasion de déranger une demi-douzaine d'inspecteurs sur le conseil d'un seul! tant que je ne retombe pas sur un piège...

La troisième porte est la bonne; j'entre, je m'assieds, j'explique mon cas le plus poliment possible. On ne sait jamais: mieux vaut que tout se passe bien!
Moi "Voilà, je suis bibliothécaire, mais aussi romancière, et je voudrais déclarer mes revenus mais je ne sais pas dans quelle case les indiquer..." 
X "Eh bien, on va voir ça tout de suite, donnez-moi votre déclaration... Vous allez avoir besoin d'une "partie 2" (il sort un gros paquet de feuilles d'un tiroir, je vais devoir remplir TOUT ÇA en plus???) et... mais attendez... Vous dépendez du couloir 1! C'est marqué là!"
Je regarde. En effet. Mon nom commence par R mais celui de Supernounours par H. J'explique ma méprise, toujours poliment. Je me dis, tant pis, il va m'aider à remplir le dossier quand même, au point où on en est... (pas du tout envie de retourner faire la queue dans le couloir 1, surtout que la foule a dû encore augmenter!)

 X "Eh bien Madame, prenez tout ça et allez dans les bureaux du couloir 1, je ne peux rien pour vous."
Ah. Chouette. Retour à la bifurcation et appel rapide à Supernounours: désolée mais ça prendra ENCORE plus de temps que prévu, tiens bon entre les fauves et le gnome... 

Puis mon tour vient enfin. Dans le bon bureau. Vraiment?
Moi "Voilà, je suis bibliothécaire, mais aussi romancière, et je voudrais déclarer mes revenus mais je ne sais pas dans quelle case les indiquer... Dans le couloir 1 on m'a donné une "partie 2" mais c'est la première fois que j'en vois une..."  
Y "Ah! Une partie 2!" (on dirait que je lui brandis un exorcisme sous le nez.) "Je ne vais pas savoir vous aider, je n'y connais rien! Voulez-vous patienter un peu pour passer dans le bureau voisin?"
Que répondre? "NON JE NE VEUX PLUS ATTENDRE" et risquer de voir ma déclaration mal remplie, avec tous les ennuis que ça pourrait me créer?
Moi en mode tellement-polie-que-rien-ne-peut-plus-m'atteindre: "Oui, bien sûr, je veux bien patienter." (c'est pas comme si je ne faisais que ça depuis une heure entre deux changements de bureau).

HA! dernier bureau. Par bonheur la dame est absolument charmante (celle d'avant aussi, en fait, je ne lui en veux pas tellement de m'avoir éconduite). Sauf que:
Z "Vous avez la fiche de revenus de Monsieur?"
Moi "Euh... non, il remplira son côté tout seul..."
Z "Mais on déclare les revenus du MENAGE, Madame! Tout ensemble! Attendez, je vais regarder..." (Oui. En fait je n'avais pas vraiment besoin d'apporter beaucoup de documents, ils savent déjà tout dans ces endroits-là. Au moins pour les couples comme le nôtre, sans rien à déclarer d'autre que nos revenus, c'est très simple. En théorie.)
Heureusement, on a pu remplir le côté de Supernounours sans difficulté. Puis:
Z (avec un tact remarquable, l'air très embêtée de m'annoncer ça) "Alors Madame, vous aurez à payer ...€. Soit le tiers de cette somme... l'an prochain."
Moi: "C'est tout? Je croyais que ce serait la moitié, j'avais tout mis de côté! Et c'est seulement pour l'année prochaine?"
Z (presque déçue) "Alors je croyais que je vous donnais une mauvaise nouvelle et en fait non?"
Moi (docile, essayant de prendre un air abattu) "Oui enfin c'est vrai que ...€ c'est beaucoup d'argent, un mois de loyer quoi... mais bon je pensais que je devrais payer le triple alors je ne vais pas pouvoir faire semblant de regretter longtemps..."
Z "Vous avez vos factures de téléphone/électricité/billets de train/Internet de 2009 pour déduire vos frais?"
Moi "Euh... Bah non... Comme c'est un hobby je ne savais pas qu'on pouvait déduire quelque chose..."
Z "Vous êtes ordonnée?" (De la façon dont elle me pose la question, j'ai l'impression qu'elle connaît déjà la réponse, a-t-elle eu un aperçu du contenu de mon sac???) "Parce que soit on termine votre déclaration maintenant et vous êtes tranquille, soit vous revenez avec vos papiers..."
Moi "... ordonnée? Hum... On ne pourrait pas simplement en finir là-maintenant-tout-de-suite-que-ce-ne-soit-plus-à-faire? Je reviendrai l'an prochain mieux préparée..." 

Oui. L'an prochain je me colletterai à nouveau à tout ça et je vaincrai :o) Le truc rigolo c'était le monsieur qui passait dans les bureaux du couloir 1 en rapportant que les collègues du couloir 2 foulaient au pied la solidarité et refusaient de s'occuper des malheureux égarés chez eux (je n'ai pu que confirmer, puisque ça m'était arrivé). Et j'ai aussi expliqué de nouveau que oui, être écrivain j'adorais ça, mais que non, ça ne me faisait pas rouler sur l'or (et j'ai de nouveau brisé un mythe dans l'imaginaire de quelqu'un, évidemment...) Je me demande si je m'amuserai autant l'année prochaine...

Bon, dans ma folie du moment, j'ai cru très sincèrement que je pourrais consacrer ma matinée aux Finances, à la Commune et au Consulat. Quand je suis ressortie chancelante des Finances, il me restait à peine le temps d'aller à la Commune. Le Consulat sera pour bientôt, mais pas pour aujourd'hui. De toute façon, l'abus d'administration est mauvais pour la santé, je crois. Pas la mienne - la leur!!! J'ai déjà dû répandre mes germes de rhume dans la moitié de l'étage où je me suis fourvoyée :o)

Sur ce, retour au travail, sagement...
@ +
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 21:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 juin 2010

J-4

Enrhumée. Pfff...

Sinon, plus que 4 jours avant la sortie de mon Troll en librairie :o) et Supernounours prépare une sculpture magnifique, d'après une illustration de Didier Graffet, pour Beaumont en Auge début août.

Je passe mon temps sur le 10e siècle. Je devrais me méfier de mes résolutions, j'en arrive toujours à les contredire. Plus jamais de roman historique... mouais. Ce sera pour une autre fois. Heureusement que j'ai la suite de Douze heures... à prévoir, comme une récréation entre deux chapitres sérieux et rigoureusement documentés!

@+
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2010

Douze heures dans la vie d'un troll

Voilà mon premier exemplaire: il sera en librairie le 10 juin! 179 pages, 8,50€... C'est un récit de fantasy qui ne se prend pas au sérieux et les illustrations d'Alban Marilleau sont formidables. Et mine de rien c'est déjà mon 4e roman paru... Je n'imaginais pas ça il y a 4 ans! ^^

couv_troll

(Pour ceux qui auraient peur d'entamer une série à rallonge, pas de panique, cette histoire se suffit à elle-même et si j'écris une suite, c'est pour avoir le plaisir de faire évoluer d'autres personnages dans le même univers.)

@+
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2010

Demandez le programme!

Voyons voir... 

15 mai: Erik L'Homme et Chris Debien viennent à la bibliothèque de Mouscron! On parlera de fantasy, de leurs oeuvres, et d'un peu de tout. Je n'ai encore jamais animé ce genre de rencontre/débat. Ce sera une expérience...

Juin: Douze heures dans la vie d'un troll va paraître. Il est déjà annoncé sur les librairies en ligne! On a achevé la correction du texte alors que la maquette était quasi terminée. L'occasion pour moi de découvrir les illustrations signées Alban Marilleau, et très franchement, elles me plaisent beaucoup. En plus il a l'air sympa et prêt à s'atteler à la suite. Oui... car cette fois, je vais faire une suite à mon livre. Ah, et la couverture rend très bien aussi. Je n'en reviens toujours pas d'avoir pu écrire ce texte si facilement, après l'accouchement douloureux du Roi Python. Comme si j'avais retrouvé la source à laquelle j'avais puisé Arghentur!

7 & 8 Août: Festival de l'Art imaginaire de Beaumont en Auge. Nous y serons tous les trois: Supernounours avec sa fabuleuse collection de lutins en bocaux et d'insectes sous cadre; moi avec mes 4 livres (enfin un peu de variété!), c'est à dire Arghentur 1& 2, Les larmes du Roi Python, et Douze heures... Et puis il y aura Nils, bien sûr, ce sera son premier festival en tant que participant! On se demande encore si on ne va pas l'accrocher à l'entrée de la tente pour attirer du monde :o)

Je me suis remise de mon accès de nostalgie par rapport au dessin, pour tomber dans un autre genre de tracas. Le printemps version blues, je suppose. Le lumbago n'a pas aidé (essayez un peu de soigner un bébé atteint de bronchiolite quand vous ne pouvez même pas vous asseoir dans votre lit) et je dois rendre hommage à l'incroyable Supernounours qui a pris la direction de la vie familiale avec une aisance déconcertante. C'est un peu normal, c'est un superhéros après tout. Et maintenant que je peux m'asseoir, me mettre debout, marcher, et enfin reprendre Nils dans mes bras, je mesure cette chance!!!

C'est tout pour le moment :o) @+
Sig 

Posté par Sigrid Renaud à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2010

En fin de compte, j'ai perdu. Pour l'instant.

Il y a des jours comme ça où on ferait mieux de ne pas réfléchir :o) C'est vrai, quoi:

1994-2002: je bataille ferme pour apprendre à dessiner. J'insiste, je m'accroche, je pleure beaucoup, mais-si-c'est-ce-que-je-veux-faire-plus-tard, je suis parfois bluffée (quand même, 17e sur près d'une centaine d'élèves au concours d'entrée des Beaux-Arts de Caen, même si je me suis rétamée ensuite, j'étais drôlement fière), parfois dégoûtée, mes profs perdent leurs cheveux et ne savent plus comment me faire comprendre que je me suis trompée de voie, on veut me réorienter, je continue à dessiner...

2002: diplôme de BD-illustration. Et là je me dis: Victoire. J'ai PROUVE au MONDE ENTIER que je peux devenir dessinatrice (bah quoi, j'étais jeune, en ce temps-là, je me disais un peu n'importe quoi).

2006: la consécration de mes efforts, j'illustre un album chez Ouest-France, c'est trop cool (je n'assume plus du tout cet album, au fait, et puis il est parti au pilon!), je vais enfin débuter réellement dans le métier... Ah, mais tiens, c'est aussi l'année de parution d'Arghentur 1 et celle où je me lance dans une formation de bibliothécaire aux cours du soir.

2010: je croise totalement par hasard un de mes profs des Beaux-Arts de Tournai. Ceux qui me connaissent le mieux seront contents d'apprendre que Thierry Umbreit et ses élèves d'illustration exposent à la bibliothèque de Mouscron et que c'est la première personne que j'ai croisée en revenant bosser lundi (j'en ai profité pour lui rappeler mon prénom...) Ceux qui connaissent le mieux ma relation avec l'un de mes profs principaux ricaneront, j'imagine. Et là, incidemment, il me fait remarquer que j'ai arrêté de dessiner. Oh, ce n'est pas méchant, et bon, entre les romans, la bibliothèque, maintenant le bébé... je réponds que, bah oui, en fait, pour le moment, pour un bon moment... Mais ça me fait bizarre de lui dire ça et j'y réfléchis beaucoup trop... Conclusion: Oui. J'ai arrêté de dessiner. Messieurs Hamard, Borderieux, Cossu, Umbreit, ont ENFIN gagné la partie. Malgré tout ce que j'ai pu tenter, ils ont vaincu. Patience et longueur de temps font plus que force ni rage, comme disait l'autre.

Et maintenant, je ne sais plus du tout où j'en suis. 12 ans d'efforts titanesques (de mon point de vue) pour rien? Oh, j'aime être bibliothécaire, et plus que tout je suis heureuse d'être une romancière publiée. Mais... ça me laisse un petit goût amer. C'est assez désagréable.

Vous avez gagné une bataille, les gars. Mais je vais repartir en guerre :o) Je vous aurai!

@+

Sig

PS: sérieusement, si vous êtes dans le coin, passez voir l'exposition de l'Atelier d'illustration des Beaux-Arts de Tournai. Ça se passe à la Bibliothèque de Mouscron (20 rue du Beau Chêne), dans la Grande Salle, et mon collègue qui a supervisé l'installation sera content de voir qu'il n'a pas déployé des trésors de patience, d'ingéniosité et de diplomatie en vain (oui, c'est ça, parfois, un partenariat avec un artiste...)

Posté par Sigrid Renaud à 10:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]